L'apparition du web a totalement modifié la donne dans le monde des médias.

Jacques Essebag - | crunchbase


Jacques Essebag - | crunchbase

A lui seul, Jacques Essebag représente un idéal de réussite

Avec des qualités reconnues à l'international, Jacques Essebag a également contribué à la notoriété et à l’export de nombreux concepts français hors de nos frontières. En France, son succès est retentissant. Malgré des origines modestes, il est devenu l'une des personnalités les plus médiatisées. Après des débuts prometteurs à la radio, les auditeurs charmés avaient envie de découvrir qui se cachait derrière la voix qui les avait enthousiasmés. Le visage de Jacques Essebag est de ceux que les Français connaissent bien.

Jacques Essebag, l’homme d’affaires

Jacques Essebag revend en 2015 ses parts dans Coyote. Une transaction profitable qui confirme les talents d’investisseur de Jacques Essebag. Jacques Essebag a lancé Arthur World Participation Group (AWPG) pour acheter OUI FM, notamment. En 2009 il investit dans une compagnie produisant des dosettes de café en coopération avec la famille Benetton.

Arthur, un parcours complet de présentateur télé

Professionnel avéré du divertissement, Jacques Essebag oeuvre sur de plus en plus de programmes, comme "À prendre ou à laisser" ou "Nice People". "L'Emission Impossible", qu'il présente au début des années 90, est un raté et elle est interrompue. Il retourne sur TF1 pour animer "La Fureur" et "Les enfants de la télé". Le succès est au rendez-vous et il rejoint les animateurs télé les plus célèbres. Jacques Essebag est aussi parfois maître de cérémonie et présente les soirées du 31 décembre sur France 2 puis sur TF1, les NRJ Music Awards 2007 et la Fête de la musique.

En plus de sa carrière de présentateur et de comédien, Jacques Essebag est aussi l'auteur de le livre autobiographique "Arthur censuré", la bande dessinée "Arthur et les pirates" et un livre sur le franglais. Il fait partie de l'équipe qui interprète "Le dîner de cons". Le spectacle est un triomphe. Il compte s’essayer au petit écran comme comédien. On le retrouve ainsi dans plusieurs séries : un épisode de "Blague à part" et "Paparazzi". Jacques Essebag est sur les planches une fois de plus en 2009 avec un spectacle intitulé "IShow", un one-man show dans lequel il parle des différents aspects des nouvelles technologies.