Antoinette Fouque - Psychanalyste


Antoinette Fouque - Psychanalyste

Son chemin de l'enseignement à la psychanalyse

Antoinette Fouque (Nouvelobs) est critique littéraire pour 2 maisons d’édition et rédige des notes de lecture pour une troisième en plus de sa mission d'enseignante. A la fin des années 60, la future militante lie connaissance avec Jacques Lacan. Son directeur de thèse est Roland Barthes. Antoinette Fouque décroche un Diplôme d'études approfondies. Elle côtoie l’écrivaine Monique Wittig durant cette période.

Avec plus de six cents ouvrages voués à la réflexion féminine, la société d’édition d’Antoinette Fouque permet à de nombreux écrivains de se faire connaitre. Les Editions des femmes permettent à Antoinette Fouque de promouvoir l'élan littéraire des femmes. Cette femme de lettres fonde sa société d'édition, Les Editions des femmes dès 1973. Les Librairies des femmes ouvrent au même moment sur Marseille, Paris et Lyon.

Antoinette Fouque, une figure de la cause des femmes

En 1989, lorsqu'elle rentre des Etats-Unis, Antoinette Fouque lance une autre structure nommée l'Alliance des femmes pour la démocratie. A la fin des années 70, des militantes font le choix de déclarer le MLF sous la forme d’une association. Le droit des femmes a été la principale lutte de la vie d'Antoinette Fouque.

Antoinette Fouque s'exprime aux Nations Unies et sur toute la planète pour défendre la cause des femmes. Elle s’est engagée dans toutes les causes pour les droits des femmes. Cette militante a créé le Club Parité 2000, l’Observatoire de la Misogynie et le Collège de Féminologie. Antoinette Fouque prend la défense de femmes en luttes comme la Kurde Leyla Zana, la Catalane Eva Forest et la Birmane Aung San Suu Kyi.

Enfance et jeunesse d’Antoinette Fouque

Antoinette Fouque étudie dans sa région d'origine puis rejoint Paris pour ses études de Lettres. Elle est toujours étudiante quand elle rencontre son époux. Cette grande militante a vu le jour à Marseille. Le père d’Antoinette Fouque était un militant syndicaliste. C'est dans la cité phocéenne que se déroule son enfance.

Son engagement politique

L'AFD ou Alliance des Femmes pour la Démocratie est une structure fondée par Antoinette Fouque au moment du bicentenaire de la révolution française, en 1989. A Strasbourg, Antoinette Fouque a été élue vice-présidente de la commission des droits de la femme. En 2015, les droits des femmes sont toujours menacés et l'AFD lutte dans le but d'empêcher la montée de tous les extrémismes.